Le réseau Européen SCPE

Les recherches sur la paralysie cérébrale s’inscrivent dans le contexte européen.
Le RHE31 est engagé depuis sa constitution dans des programmes européens de recherche sur les paralysies cérébrales. Les données de Haute-Garonne sont partie intégrante d’une collaboration européenne de registres de paralysies cérébrales SCPE dont les travaux sont très largement diffusés et cités.

Ce groupe a été le premier dans le monde à montrer la diminution de la prévalence de la paralysie cérébrale chez les enfants nés prématurés. Des données actualisées ont été publiées en 2021 (cf. Arnaud C, Ehlinger V, Delobel-Ayoub M, Klapouszczak D, et al . ‘Trends in Prevalence and Severity of Pre/Perinatal Cerebral Palsy Among Children Born Preterm From 2004 to 2010: A SCPE Collaboration Study’, Front Neurol, 2021, 12: 624884. doi: 10.3389/fneur.2021.624884).

La collaboration européenne permet notamment l’étude de formes rares, comme par exemple les paralysies cérébrales d’origine post néonatale dont des données épidémiologiques récentes ont été publiées par notre équipe (cf. Germany L, et al. Trends in Prevalence and Characteristics of Post-Neonatal Cerebral Palsy Cases : A European Registry-Bases Study. Res Dev Disabil. 2013 May;34(5):1669-77. doi: 10.1016/j.ridd.2013.02.016). 

Les commentaires sont clos.